De quelle licence ai-je besoin pour ouvrir un bar ?

Licence alcool

En France, la vente d’alcool est strictement encadrée par la loi. C’est pourquoi, si vous comptez ouvrir un bar ou tout autre débit de boisson, vous devrez vous acquitter de certaines formalités afin d’être en règle. Avant tout, vous avez besoin d’une licence alcool, c’est-à-dire d’un droit à exploiter votre établissement et à vendre des boissons alcoolisées à votre clientèle. Il existe plusieurs licences, à choisir en fonction des boissons que vous comptez proposer et de leur mode de consommation.

Les licences III et IV

Ce sont certainement les licences les plus connues. Elles encadrent la vente des boissons alcoolisées des groupes 3 et 4. En effet, en France, les boissons sont regroupées en différentes catégories selon leur degré d’alcool. Pour faire simple, les boissons sans alcool peuvent être vendues librement, que ce soit sur place ou à emporter. Les alcools inférieurs à 18° appartiennent au groupe 3 : vins, bières cidre… Ceux supérieurs à 18° appartiennent au groupe 4. Vous l’aurez compris, la licence III vous permet de vendre des boissons du groupe 3, tandis que la licence IV vous permet de vendre tous les alcools autorisés.

Les licences Restaurant

Les restaurants dans lesquels sont servies et vendues des boissons alcoolisées uniquement en accompagnement des repas peuvent se contenter d’une licence 4 Restaurant. La petite licence restaurant concerne les alcools du groupe 3 ; la licence restaurant complète concerne toutes les boissons alcoolisées.

Les licences à emporter

Si vous ne pratiquez que la vente à emporter, une licence à emporter est disponible. Cela peut vous concerner si vous tenez une cave à vin par exemple, dans laquelle aucune dégustation payante n’a lieu.

Comment obtenir une licence alcool ?

Dans tous les cas, quelle que soit la licence alcool, vous devez obligatoirement faire une demande en mairie au moins 15 jours avant la date d’exploitation de votre bar ou de tout autre débit de boisson. Vous devrez par ailleurs passer une formation spécifique, laquelle vous donnera un permis d’exploitation.

ch be lu ca